[Interview #3] La XVIIème Lame : histoire d’une loge dont la main invisible influence le GN belge

C’est dans une pièce sombre, aux fenêtres calfeutrées et en sursautant au moindre craquement du bois de mon vieux parquet que j’écris cet article. Je pense avoir atteint les tréfonds les plus sombres du monde du GN en choisissant ce sujet. Ma vie sera probablement en danger à partir du moment où j’appuierai sur le bouton « publier » mais la communauté doit savoir. Le voile doit être levé sur ce mystère resté trop longtemps tapi dans l’ombre.

Pour l’amour de l’information, je suis en effet parti sur les traces de cette loge secrète appelée la XVIIème Lame. A travers cette investigation, j’ai pu mettre la main sur des archives oubliées et même rencontrer des membres de ce cercle très restreint. A travers cet article, je tenterai de vous apporter la vérité sur cette loge tout en faisant la part des choses entre la réalité et les nombreux mythes qui entourent cette entité.

Préambule

Pour les plus jeunes ou les plus insouciants d’entre vous, une présentation me semble nécessaire. La XVIIème Lame est une loge secrète dont le public a commencé à entendre parler vers le début des années 2000 suite à une fuite d’information d’un de ses membres les plus éminents. Elle est composée de personnalités considérées comme des sommités et agît sur la communauté du GN belge comme une main invisible influençant les grandes tendances de jeu, favorisant la naissance de nouvelles associations et la mort d’autres. Certaines rumeurs lui attribuent la création d’AVATAR et de la fédération, la naissance et la résolution du schisme dit du « loc ou déloc » ou encore la mort prochaine du GN med. Bien que ses intentions soient floues, rien ne semble se créer ou disparaître sans subir son influence.

La naissance de la loge

Bien que son existence fut révélée au public récemment, l’origine de la loge semble un mystère pour tout le monde, même pour ses propres membres. Le doyen de la XVIIème Lame me déclarait ainsi  : « Je n’ai fait que prendre le poste de Grand Maître. Quand j’ai été nommé, la loge était déjà là. Elle semblait exister de par sa volonté propre, attendant patiemment que des membres la rejoigne. ». Je ne sais pas exactement quel crédit on peut attribuer à ce témoignage, mais il reste pourtant la seule version que j’ai pu obtenir.

Les actions reconnues

  • Remplacement de Mireille Dumas par un clone  ;
  • Avènement de la pogne  ;
  • Construction de la Villa Caja Negra sur une île des Bahamas  ;
  • Lancement et solution du schisme Loc ou déloc  ;
  • Mouvance Med is dead  ;
  • Crise AVATAR 2019  ;
  • Importation du GN nordique  ;
  • La sécurité émotionnelle et la bienveillance.

Je soupçonne d’autres actions d’être de leur fait, je ne possède malheureusement pas assez de preuves solides pour confirmer mes théories. Si Dieu le veut, ces événements feront l’objet d’un second article.

Entre temps, l’ensemble de mes investigations sont disponibles en libre accès à travers ce lien.
Je laisse le soin aux autorités compétentes de faire le nécessaire.

Interview exclusive

Durant mon investigation, j’ai eu l’immense chance de pouvoir rencontre des membres du troisième cercle. Je vous retranscris ici les enregistrements que j’ai pris en cachette lors la rencontre.

Moi  : Pouvez-vous me parler de votre rôle au sein de la loge ?

Monsieur G  : Je suis en charge du recrutement des nouveaux membres. Mon travail consiste à effectuer une veille communautaire pour identifier les individus possédant le potentiel nécessaire pour rejoindre nos rangs.

Moi  : Quels sont les critères pour être recruté  ?

Monsieur G  : Il faut déjà exercer une influence probante sur la communauté du GN belge. Il nous arrive régulièrement d’ailleurs de recruter des personnes qui commencent à nous faire de l’ombre sur certains points. Ainsi, on s’assure d’un courant uniforme dans le monde du GN, sans aucune dissidence significative.

Moi  : Et si la personne ne vous rejoint pas  ?

Monsieur G  : Vous vous souvenez de Kevin G., cet organisateur du GN à succès « Orks et porcelaine » qui s’annonçait comme un nouveau courant de jeu en 2016  ?

Moi  : Ni de l’un, ni de l’autre…

Monsieur G  : Vous avez votre réponse.

Moi  : Hum… Poursuivons. Vous dites influencer la communauté pour qu’elle se dirige dans la bonne direction. Mais ne vous arrive-t-il jamais de vous tromper  ?

Monsieur G  : Je peux comprendre la question venant d’un non initié mais non, nous ne nous trompons jamais. Notre loge est composée des plus vieux et des plus sages organisateurs qu’a compté la Belgique ces 40 dernières années. Le joueur moyen ne comprenant pas comment bien pratiquer notre loisir, il est donc nécessaire que ses aînés, qui ont la véritable expérience, lui expliquent ce qu’il doit aimer et quelles techniques il doit utiliser. Il faut nous voir comme des parents bienveillants qui guident un enfant.

Moi  : La bienveillance et la sécurité émotionnelle, c’est vous aussi  ?

Monsieur G  : Ah… Vous avez l’œil… Ce n’est effectivement pas notre plus grande réussite. Tout est parti d’une blague et d’une pogne malheureuses. On ne s’imaginait pas que les gens allaient vraiment y croire, puis ils ont commencé à faire des ateliers. Au début on a bien rigolé, vous auriez dû les voir courir dans tous les sens en criant « POMME  ! POMME  ! », mais au fond on savait qu’on avait peut-être un peu merdé…

Moi  : Changeons de sujet et tournons-nous vers l’avenir. Quelles seront les prochaines grandes tendances que vous voulez insuffler  ? Après « Med is dead », ce sera compliqué de faire mieux  !

Monsieur G  : Nous prévoyons l’avènement du GN à distance, par écrans interposés. Les participants joueront des chez eux, derrière leur smartphone ou leur ordinateur. On ouvre ainsi la voie à des GN à prix démocratiques, accessibles à tous et surtout dont nous pourrons récolter les données.

Moi  : Waouw… C’est un sacré pari. Les gens crieront que ce n’est pas vraiment du GN. Comment allez-vous faire en sorte de leur faire adopter ce style de jeu  ?

Monsieur G  : On a un petit projet avec la branche chinoise de la loge…

1 réflexion au sujet de “[Interview #3] La XVIIème Lame : histoire d’une loge dont la main invisible influence le GN belge”

  1. Ce texte date. Le GN a distance a lieu depuis 3 ans déjà. Nous en sommes à un autre projet nommé le « GN multiple ». Plusieurs GN en même temps dans des endroits différents avec un même univers diégétique.

    Premier essai : fin 2020.

    De rien.

Laisser un commentaire